Bonjour mes délicieux amis et bienvenue au manoir du Dandy Meeple !
Je vous en prie, n’ayez crainte, entrez et installez vous sur le sofa près de la cheminée. Attention, ne vous blessez pas avec la dague sacrificielle posée à côté du rituel … 
C’est donc dans une atmosphère chaleureuse et décontractée que je vais vous présenter mon expérience sur ce jeu à la boîte assez imposante, qui a reçus dans sa seconde version un lifting radical au niveau de la mécanique. Il s’agit d’un jeu d’investigation coopératif, extrêmement narratif, inspiré de l’univers sombre, fou et intriguant  du génial H.P. Lovecraft. Vous incarnez un investigateur de l’occulte dans les années 1920 qui s’empresse d’enquêter dès que les mots « cultistes » ou « tentacule » sont prononcés. Que vous soyez un fossoyeur, une nonne ou une secrétaire, votre passion pour l’ésotérisme et les mystères des Grands Anciens vous entraînera dans les endroits les plus étranges, au contact de créatures immondes qu’il faudra combattre avant qu’elle ne vous éparpille en morceaux.
Le but ultime : empêcher les sectateurs et les cultistes d’achever l’invocation d’entités démoniaques, ou de Grand Ancien, qui détruirait le monde tel qu’on le connait, en faisant sombre tout être vivant dans une folie interminable.
La Mécanique ?
Contrairement à la première version dirigée par un Maître du Jeu représentant l’entité maléfique, qui prenait un malin plaisir à mettre des bâtons dans les roues des investigateurs en projetant vers eux des tableaux ou des illusions atroces, ce nouvel opus est uniquement coopératif. le MJ est remplacé par une intelligence artificielle dirigée par une application Androïde ou AppleStore. Cet assistant narrera votre épopée au fur et à mesure de la progression de vos personnage sur les tuiles du plateau, tout en assurant la gestion des combats et autres épreuves d’attributs. Vous recevrez des blessures et perdrez de la santé mentale au cours de vos pérégrinations, de sévérités variées et pouvant entraîner des handicaps permanent, jusqu’à la folie ou la mort.
Les jets de dés vous permettront de passer les différentes épreuves lors d’affrontements de monstres ou de résistance à l’horreur. Des événements scriptés seront greffés sur votre histoire principale, comme l’intervention d’une foule en colère, ou la révélation d’un passage secret … et de ses cultistes ! La progression est fluide, mais les parties sont longues ! comptez au moins 2 heures pour une partie à 2 ou 4 joueurs, voire 4 heures pour certains scénarios !
Les-Demeures-de-lÉpouvante-contenu.png
Le Matériel ?
Une fois n’est pas coutume, on retrouve dans cette boîte les modèles type de l’éditeur, Fantasy Flight Games, concernant ses jeux d’inspiration « Lovecraftienne ». Des petites cartes bien illustrées pour les sorts et objets, des grandes cartes pour les personnages avec une petite biographie, beaucoup de jetons en carton pour les états, les armoires, les trappes, des tuiles en carton épais qui composeront le plateau de jeu au fur et à mesure de votre exploration. Pour finir : des figurines en plastique à l’inspiration simple : cultistes, monstres outre-dimensionnels en tout genre, et les héros. Je n’ai pas constaté d’évolution importante quant à la qualité du plastique entre la V1 et la V2. Il s’agit d’un plastique assez mou entraînant souvent des torsion des bâtons d’incantation et autres surfaces fines et longues, cependant je n’ai eu aucune difficulté à peindre la V1. On constate par contre un changement des monstres et autres adversaires, ce qui apporte un peu de fraîcheur à cette revisite du jeu. Prévoyez donc quelques sacs plastique pour trier et compartimenter pions, personnages et monstres.

figurines

Quelques figurines de monstres et survivants


Les Illustrations ?
A l’instar du matériel, FFG a également conservé la patte graphique de la V1 dans cette seconde version, à laquelle il n’y a rien à reprocher ! L’art sombre et torturé du monde de Lovecraft est présenté avec honneur par 5 illustrateurs différents, où tentacules et visions d’effroi contrecarrant toute logique tenteront de vous immerger au mieux (avec la musique d’ambiance de l’application, bien pensée mais répétitive) dans cet univers mystérieux. Peut être qu’une petite refonte des icônes des cartes aurait pu être envisagée afin d’asseoir une différence plus marquée. Les tuiles du plateau de jeu sont également renouvelées mais leur style reste très identique à la V1.
MOM_V2_CORE_tiles.png
La Rejouabilité?
Mon ressenti est que ce jeu n’offre hélas pas autant de rejouabilité qu’on aurait pu l’espérer, notamment compte tenu de son prix. Malgré des départs de missions renouvelés par un lot d’objets et de sorts aléatoires, et la variété des personnages et de leurs capacités, le plateau restera identique pour une même mission. Il en va de même pour les événements censés renouveller votre exploration. Je regrette que ces derniers ne soient pas modifiés d’une partie à l’autre, voire même qu’un surplus d’événements ait été pensé pour qu’ils puissent offrir une expérience unique à chaque fois.
Un autre point ne facilitant pas sa rejouabilité : la durée des missions. En effet, comptant au moins 2 heures pour une mission vous aurez probablement un risque de lassitude en initiant à plusieurs reprises des amis à ce jeu en étant déjà bien au fait de ce qu’il va vous arriver, où vous rendre et quoi chercher. Enfin un petit conseil : ne démarrez pas une partie des Demeures de l’Epouvante en fin de soirée ! Non pas que votre petit coeur ne tiendra pas le stress de l’obscurité environnante, mais attendez vous à perdre rapidement vos joueurs dans la fatigue et devoir interrompre votre partie prématurément.
En Conclusion?
 

 

Les Demeures de l’Epouvante est un très bon jeu narratif d’aventure et d’exploration qu’il faut prendre comme une sorte d’épopée unique, presque Legacy. Pour renouveler votre expérience, il faudra compter sur les extensions qui enrichissent les scénarios, monstres et protagonistes, mais comme à l’accoutumé avec cette franchise, pour un coût non négligeable. Si vous êtes un Fan des belles choses et de cet univers, ce jeu est fait pour vous ! La simplification apportée par l’application est vraiment une belle adaptation de cette nouvelle collaboration : Jeu de Plateau / Application mobile. On la retrouve de plus en plus dans les jeux modernes, souvent pour des expériences ludiques marquantes !
les-demeures-de-l-epouvante-seconde-edition


Philibert

Achetez ce jeu sur www.philibertnet.com