Délicieux vendeurs de tapis, passionnés de courses de bolides incongrus Bienvenue !

Aujourd’hui je vous présente un concept original dans l’univers du jeu de plateau avec l’utilisation de tapis en microfibres représentant des tapis volants !

C’est une agréable excentricité apportée par le célèbre Bruno Cathala et son comparse Yohan Goh, dont j’ai eu la chance de profiter grâce à la générosité d’Offline éditions. Le jeu sera sur les étals à partir du 12 juin !

Sans plus attendre évaluons ce jeu de course, sautons sur nos véhicules textiles et envolons nous vers le firmament en plein désert !

La Mécanique :

Participant à une course en tapis volant, les personnages fortement inspirés d’une production Disney qui a bercé mon enfance (Aladdin), doivent progresser le plus rapidement possible entre les toits de la ville et à travers le désert jusqu’au merveilleux palais céleste, une sorte de rêve bleu !

Le plateau de jeu de la course effrénée en tapis volant !

Pour y arriver, chacun dispose d’un tapis illustré de 16 cases colorées, représentant des dromadaires, des lampes, la lune ou encore un palais. 

Le tapis microfibre est le même pour chaque joueur, imprimé recto verso.

Lors de chaque manche, les joueurs doivent plier leur tapis afin de faire correspondre le schéma des couleurs et symboles au résultat demandé sur la carte qui les intéresse.

Premier arrivé = premier servi ! Vous prenez alors la carte que vous visiez et vos adversaires n’ont plus alors que 30 secondes pour s’adapter en faisant un nouveau choix et reprenne leur pliage !

Chaque carte et jeton d’initiative associé apporte une certaine “vitesse” qui vous permet de vous déplacer d’un certain nombre de nuages vers la ligne d’arrivée. Parfois vous gagnez des bonus “génie”, une sorte de joker que vous placez sur vos tapis en cours de pliage afin de valider une des cases objectif que vous n’arrivez pas à obtenir par simple pliage.

La piste de course n’est pas de tout repos car si certains nuages vous offrent un raccourcis salutaire vers l’arrivée, d’autres sont des pièges où un maudit cobra vous apportera un malus pour le tour à venir ! Imaginez le plaisir de devoir plier votre tapis uniquement avec votre main gauche !

Le Matériel et les Illustrations :

L’ambiance est clairement enfantine et onirique avec de belles illustrations colorées, des portraits de personnages souriants ! L’illustration du plateau est bien réussie, évoquant le parcours d’Aladdin d’Agrabah vers le désert lors de son histoire d’amour avec la princesse Jasmine.

Les pilotes sont en pleines courses. Le joueur jaune va prendre un malus alors que le vert lui passe devant grâce à un raccourci.

Les meeples sont en forme de pilotes sur un tapis volant, ce qui dénote une bonne imprégnation du thème du jeu.

Les chiffons en microfibre qui font office de tapis sont pratiques car ils ne marquent pas au pliage. Ils sont donc réutilisables sans risque de détérioration! Subissant le défaut de leur qualité, ils sont assez glissant de par leur nature, il faudra bien faire attention de ne pas malencontreusement le déplier lors de la manipulation hasardeuse avec une main !

Mais bon mettez vous à la place du pilote qui doit en pleine course triturer son tapis pour lui faire épouser les formes adaptées aux obstacles qu’il rencontre ! Pas évident !

En Conclusion :

Le jeu s’adresse clairement aux plus jeunes joueurs d’entre nous, et par plus jeunes j’entends : les enfants ! La mécanique de base étant très simple, la redondance du pliage de tapis se fait rapidement sentir pour un adulte.

J’ai hélas ressenti une forte redondance après quelques tours, ne pensant même plus à la course à proprement parler, trop concentré sur mon pliage.

Les solutions de chaque casse-têtes proposés sont cependant loin d’être évidentes. Il faudra s’y prendre à plusieurs reprises pour réaliser certains schémas, à moins d’avoir un précieux joker à utiliser ! Vos neurones seront donc mis à rude épreuve. Le jeu réussi donc à créer une course dans la course , ce qu’on pourrait appeler une … Cours-eption ?

Je crains que la piste de course ne soit trop longue pour captiver l’attention d’enfants sur l’intégralité d’une partie. N’en ayant pas trouvé à l’âge minimum recommandé, je n’ai pas pu mener mon expérience !

Il s’agit donc d’un jeu passe temps afin d’initier vos enfants à la réflexion sur des casse-têtes textiles demandant une certaine logique. Magic Fold n’a pas vraiment retenu mon intérêt mais il saura peut être vous séduire à partir du 12 juin en boutique !


Retrouvez ce jeu sur Philibert