Bonsoir délicieux Super-héros et Némésis !
Dans cet article je vais vous présenter une version re-thématisée du très célèbre jeu : Splendor, édité par Spacecowboys.J’ai eu la chance et le plaisir de passer de nombreuses heures sur l’opus premier du nom tant son côté tactique m’a tenu en haleine ! Aujourd’hui, de nouveau grâce à son délicieux éditeur, c’est à la version Marvel du jeu que je me suis frotté !
Quid des nouveautés et des similitudes ? Nous allons le découvrir rapidement.

La Mécanique :

Dans Splendor Marvel, 2 à 4 joueurs rivalisent pour l’acquisition des précieuses gemmes d’infinité qui, une fois insérée dans le gant de l’infini, apporteront une puissance incommensurable à son détenteur!
Pour se faire vous ralliez à votre cause des Héros et des Némésis … comme on le faisait déjà dans Splendor.

Un plateau de jeu prêt pour l’affrontement !


A chaque tour, le joueur peut prendre gemmes différentes ou deux identiques, réserver un personnage en gagnant un jeton shield (équivalent à l’or de Splendor, soit une ressource joker), ou payer un le coût d’acquisition d’un personnage.

Elektra se recrute pour 2 gemmes mauves et 2 jaunes. Elle vous offre un bonus en gemme bleue !


Je vous rappelle que ces derniers demandent une certaines quantité de gemmes colorées pour être obtenus. Une fois en votre possession, chaque personnage vous accorde un bonus de couleur (équivalent à une gemme de même couleur), et parfois des points. Etant répartis sur 3 niveaux et coûtant de plus en plus cher, mais rapportant de plus en plus de points, il est indispensable de s’assurer une solide base de héros niveau 1 avant de s’attaquer au coût de ceux du niveau suivant.

Atlantis requiert une certaine configuration de héros pour être conquise.


Des villes peuvent être conquises afin de vous octroyer un bonus de score (équivalent aux faveurs des nobles) selon que vous avez dans votre collection un certain nombre et variété de héros de couleurs spécifiques.


Bon, jusque là je viens ni plus ni moins de vous décrire les mêmes règles que pour le jeu Splendor d’origine… Donc rien n’a changé avec la version Marvel ?Mais si, mais si, rassurez vous ! Voici les nouveautés.

Avec 3 héros Avengers, le joueur gagne le jeton Rassemblement. Gare à ne pas le perdre.


Certains héros sont des Avengers, représentés par la lettre « A » caractéristique de la franchise Marvel. dès lors qu’un joueur possède au moins 3 logos « Avengers » et qu’il en a plus que les autres, il obtient le bonus « Rassemblement Avenger » qui lui apporte 3 points supplémentaire. Ce bonus est amené à changer de propriétaire au cours de la partie selon la sélection des personnages de chacun, en faisant une sorte d’électron plus ou moins libre influençant parfois critiquement l’issue d’une partie.

L’objectif de tous les joueurs, le saint Graal pouvant créer ou détruire !


Car en effet cette dernière touche à sa fin lorsqu’un joueur réunit au moins 16 points de victoire, 1 héro de chaque couleur et une gemme du temps. Dès lors il s’empare du gant de l’infini, déclenchant la dernière manche, ou la fin du jeu s’il était le dernier joueur. Les pions temps s’acquièrent uniquement sur les héros de niveau 3, demandant donc une solide préparation de sa collection avant de pouvoir s’y intéresser. Celui en possession du gant à la fin de la partie remporte la victoire.


Bien que les conditions de victoire aient évolué afin de coller au thème ici présenté, le concept initial reste majoritairement le même que pour son ancêtre. La tuile « Rassemblement Avengers » est selon moi en théorie la pièce maîtresse qui fait monter la tension d’un cran en cours de partie puisqu’elle peut être volée à tout moment, diminuant alors votre score sous le seuil nécessaire à la victoire. De quoi entraîner de bons retournements de situation. Mais en pratique hélas, mes parties n’ont pas encore révélé ce potentiel fluctuant. Sans doute jouons nous de manière suffisamment lente et sécure pour nous assurer un score global net suffisant quoi qu’il arrive. De plus les points proposés par les héros de niveau 3 sont tellement importants qu’à eux seuls ils précipitent la partie en vous rapprochant dramatiquement des 16 points de la victoire.

Le Matériel et les illustrations :

Fidèle à son habitude, l’éditeur SpaceCowboys propose un beau matériel dans une boîte à dimension réaliste, ni trop petite ni démesurément grande. Le thermoformage intelligent sert de présentoir aux cartes ainsi qu’aux jetons. Ces derniers par ailleurs sont d’excellente facture et plus lourds que ceux de Splendor premier du nom, ce qui n’est pas pour me déplaire. En effet cela les rapproche de la sensation de jetons de poker, les rendant bien plus agréables à manipuler.

Les illustrations dans le plus pur esprit Comics Marvel !


Là ou ce jeu brille, c’est par la variété et la qualité des illustrations des éléments de jeu. Si vous êtes fan des Comics Marvel, vous allez en avoir pour votre argent ! Vos mirettes émerveillées profiteront de pas moins de 90 illustrations uniques vous plongeant clairement dans l’esprit des BD favorites.

En Conclusion :

Marvel Splendor s’avère être un bon opus de la gamme. En conservant plus qu’allègrement les mécaniques du premier jeu, il innove grâce à quelques éléments mécaniques revisités. C’est bien là toute la difficulté, lors d’une re-thématisation de ce type : où se trouve l’équilibre entre une fade copie conforme et un jeu nouveau qui n’a plus de lien avec l’ancien.

Je pense que Splendor Marvel a su trouver ce point d’équilibre. A tel point qu’aujourd’hui je ne saurai vous recommander l’un ou l’autre des exemplaire qu’en fonction de votre sensibilité au thème qui aura vos faveurs. En tout cas cette fin d’année 2020 est véritablement riche en croisement de licences connues et de jeux de plateau ! Je suis curieux de découvrir les prochaines surprises que nous réserve SpaceCowboys ! 

Retrouvez ce jeu sur Philibert.