Mes délicieux sujets bonjour! Vous n’êtes pas sans ignorer les difficultés qui assombrissent l’avenir de notre jadis prestigieuse nation! Nous n’avons toujours connu que la Guerre depuis notre naissance et cela n’a que trop duré! En tant que Reine, mon principal objectif est d’assurer la pérennité pour mes sujets et mon royaume. En tant qu’homme et femmes de confiance dévoués à la couronne, votre objectif est de m’accompagner par delà les contrées étrangères, vers notre potentiel salut.

Pour la Reine est un jeu innovant, à mi-chemin entre un jeu narratif, voire de rôle, où l’imagination sera votre meilleure alliée et une sorte d‘expérience ludique plutôt qu’un jeu.

Grâcieusement mis à ma disposition par les délicieux amis de Bragelonne Games que je remercie pour leur confiance, je vous invite à découvrir ce que contient et propose cette petite boîte originale.

La Mécanique :

Vous et vos comparses incarnez de loyaux sujets de la Reine qui a fait appel à vos services pour l’escorter hors des frontières de votre pays. Pour quelles raisons? Quelles relations entretenez-vous avec la Reine? Êtes vous fidèle ou un traître? Voilà de nombreuses questions auxquelles il vous faut répondre au cours du tirage des différentes cartes du jeu.

À votre disposition : les cartes instructions, passe, Reines et Question

En effet, le principe du jeu est le suivant : vous tirez une carte sur laquelle se trouve une question à laquelle vous pouvez répondre, à moins qu’un des autres joueurs ne souhaite le faire à votre place. Celui qui en prend la responsabilité raconte alors une petite histoire aux autres afin de répondre à la question. À chaque nouvelle carte tirée, une nouvelle histoire est racontée par l’un des joueurs, étoffant petit à petit le jeu au gré de l’imagination de chacun.

Après avoir tiré un bon nombre de cartes et développé votre histoire, quelle sera votre décision finale?

La finalité de cette aventure vient avec une carte placée au milieu ou à la fin du paquet :

La Reine est attaquée! La défendez-vous? 

Cela peut paraître simpliste et déroutant non? Mais figurez vous que la personnalité des joueurs influence passivement votre jugement à chaque historiette racontée, à chaque développement du caractère de la Reine soulevé, jusqu’à ce qu’un tableau global de votre monarque vous encourage à la défendre ou à l’abandonner face à l’adversité.

Un concept assez intéressant et novateur selon moi, qui cependant trouve sa limite dans le fait que tout cheminement conduit à une unique question. 

Je pense que le jeu aurait gagné à avoir d’autres interrogations du type : Vous sacrifiez-vous pour la Reine? ou d’autres variantes.

Il faut donc jouer avec d’autres joueurs, à moins que vous ne changiez de Reine en choisissant un portrait différent en début de partie. Dès lors, la perception de votre nouvelle souveraine vous conduira sans doute à lui attribuer d’autres qualités ou défauts!

Le Matériel et les Illustrations

Le jeu est agréablement surprenant grâce à son packaging s’ouvrant en glissant, ce qui compense le fait de n’être au final composé que d’un deck de cartes.

Ces dernières sont cela dit au grand format Tarot, les illustrations des Reines sont variées et bien thématiques, donnant suffisamment de place à l’esprit pour vagabonder dans le développement des histoires.

Un échantillon des nombreuses Reines et des multiples inspirations qu’elles vous insuffleront

En Conclusion

Pour la Reine s’est avéré être une expérience très rafraîchissante, à mi-chemin entre différents types qui me plaisent. Imaginer une série d’histoires en me basant sur une image et une question m’apporte ce petit frisson lorsque je vagabonde dans les méandres de mon esprit ludique rôliste.

Cependant, bien que le nombre de Reines proposées soit bien complet, je doute que l’envie de relancer une partie soit réellement présente à moins de varier les joueurs pour ne pas retomber dans les mêmes scénarios.

Je trouve un peu long le fait de poser 23 questions avant de répondre à l’interrogation fatidique pour une partie moyenne, alors je n’imagine pas mener une partie allant jusqu’à 46 questions!

En tout cas, ce genre de jeu peut être très sympathique pour débuter ou finir une soirée, en association et pourquoi pas pour accompagner des néophytes lors des fêtes dans le monde de l’imaginaire!

Retrouvez ce jeu sur Philibert.